Parce que les piqûres de rappel ne font jamais de mal, voici un petit focus sur les éléments essentiels à toujours garder en tête lorsque vous rédigez un contenu pour le web.

L’objectif de cet article n’est pas d’énumérer les 106 critères du RGAA qui incombent pour la plupart au prestataire qui développe le site mais de rappeler le b.a.-ba, la base que vous devez toujours avoir à l’esprit car elle vous concerne au quotidien !

Si on devait garder que 3 critères essentiels et les rabâcher pour que vous ne les oubliez jamais (c’est d’ailleurs ce que nous faisons notamment lors des formations 😊), ce serait :

  • N’oubliez pas de bien structurer l’information dans vos contenus en utilisant les titres de niveaux 2, 3, 4 etc (Titre 2, Titre 3…)
     
  • Créez des vraies listes (à puces ou numérotées) lorsque vous regroupez des informations et non des tirets en début de phrase car ils n’ont aucune valeur sémantique !
     
  • Le texte alternatif (alt) sur les images doit rester vide lorsqu’il s’agit d’une image de décoration. Google aime peut-être piocher des mots clés dans ces textes alternatifs mais c’est contraire à l’accessibilité de les remplir à mauvais escient !

 

Bien structurer l’information

Avoir des contenus clairs, aérés et concis c’est essentiel à la lisibilité, tout comme structurer l’information en utilisant de manière appropriée les différents niveaux de titre.

Le titre de vos pages sera automatiquement un titre de niveau 1 (H1 en HTML), vous devrez donc ensuite utiliser un titre de niveau 2 (H2 en HTML) pour les titres de vos paragraphes (comme ici « Bien structurer l’information » qui est un titre de niveau 2).  Si ce même paragraphe contient une sous information, alors son titre devra être un titre de niveau 3 (H3).

C’est important à la fois pour l’accessibilité (car certains types de publics qui utilisent des synthèses vocales ou des claviers spécifiques obtiennent ainsi un plan de la page et peuvent passer facilement d’un titre à un autre) mais aussi pour le référencement.

Et bien évidemment, il ne doit pas y avoir de trous dans cette hiérarchie, on ne doit pas passer d’un niveau de titre 1 à un niveau de titre 3 jusque parce que le style graphique du titre 3 vous plaît.  L’utilisation des niveaux de titres obéit à une structure logique, comme lorsque vous faites une table des matières dans Word.

Critère 9.1du RGAA : Bien structurer l’information

 

Créer des vraies listes

Malheureusement on voit encore trop souvent des listes qui ne sont pas créées correctement avec un tiret mis simplement au début de chaque phrase. Si vous faites cela votre liste n’aura pas une valeur sémantique de liste car elle ne sera pas identifiée comme telle par les moteurs de recherche.

Au contraire, en créant une vraie liste à puces ou une liste numérotée (en utilisant le bon picto qui ajoutera des balises <LI>), vous rendez vos contenus plus accessibles et améliorez par la même occasion leur référencement.

Critère 9.3 du RGAA : Créer des vraies listes

 

Renseigner correctement le texte alternatif des images

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, le texte alternatif des images ne doit pas être rempli systématiquement. La plupart du temps il doit même rester vide !

En effet, si vous intégrez une image dans un contenu, son texte alternatif doit rester vide (alt="") excepté dans les cas suivants :

  • S’il s’agit d’une image lien : dans ce cas le texte alternatif doit indiquer la destination du lien
  • Si l’image contient du texte incrusté et que ce texte n’est pas déjà indiqué dans le contenu de la page

Pourquoi ? Tout simplement parce que le contenu du texte alternatif est lu par les synthèses vocales et que cela pollue la « lecture » de ceux qui en utilisent une car il n’y a pas d’intérêt à entendre « Photo de chat », « Photo d’un bâtiment » etc si cela n’apporte aucune information.

Critère 1.2 : Renseigner correctement le texte alternatif des images

 

Il ne s’agit là que de 3 critères du RGAA mais les avoir en tête et les respecter c’est déjà faire un grand pas en avant dans l’amélioration de l’accessibilité de son site !

 

Publié le jeu, 01/06/2023 - 15:42

Nos Partenaires

OVHcloud

OVHcloud Standard Partner

Store Commander

A partir d'une installation Prestashop, les applications
Store Commander font gagner du temps sur la gestion du back office, du catalogue et des commandes.
Beaucoup de temps... !

Vignette

KerAwen

KerAwen propose une solution de logiciel de caisse intégrée à PrestaShop.

Nous avons choisi cette solution pour notre client Paris-Pêche et depuis nous la proposons à nos clients E-Commerce.

Vignette

N'hésitez pas à nous contacter