Sur internet les visiteurs balaient les contenus, ils ne les lisent pas réellement. Écrire pour le web nécessite donc une approche différente de l’écriture sur format papier. Voici les 10 commandements qu’un rédacteur web se doit de respecter pour accrocher l’internaute !
 

1. Aérez vos contenus 

Pensez à bien aérer vos pages, ne faites pas des paragraphes trop denses et n’hésitez pas à sauter des lignes.

Avoir devant soi des lignes et des lignes de textes serrés ne donne pas envie de lire !
 

2. Soyez concis

C’est lié au premier point, pensez à faire court ! N’utilisez pas de tournures lourdes mais des mots brefs, clairs et simples.

Et n’oubliez pas : 1 paragraphe = 1 idée, pas plus !
 

3. Structurez bien vos pages

La structure de vos pages est primordiale pour l’accessibilité de votre site, sa lisibilité et son bon référencement. 

Organisez vos articles en sections claires en utilisant des titres et des sous-titres qui respectent une structure logique (titre de niveau 1 pour le titre de la page, puis titre de niveau 2 pour les titres de vos paragraphes, titre de niveau 3 si un paragraphe contient une sous information etc).
 

4. N’utilisez jamais le souligné !

Il est réservé aux liens et identifié comme tel par les internautes.

S’ils voient un texte souligné ils pourront penser qu’il s’agit d’un lien et cliqueront dessus inutilement, entraînant une mauvaise expérience utilisateur.
 

5. Utilisez du gras sur les mots importants mais avec parcimonie

Vous pouvez mettre en gras les mots ou expressions les plus importants de votre texte.

Ils ressortiront à la fois pour l’internaute qui identifiera rapidement les éléments clés de la page mais aussi pour Google puisqu’un mot en gras a plus de valeur sémantique qu’un mot qui ne l’est pas. 

Attention toutefois, il ne s’agit pas d’en mettre à tout prix ni d’en mettre partout ! La page doit rester lisible car trop de mots en gras peuvent au contraire nuire à la lisibilité du contenu.
 

6. Réduisez le poids de vos images et nommez-les bien 

Illustrez votre contenu avec une image minimum mais réduisez bien le poids de vos images avant de les intégrer. Elles occuperont moins de place sur le serveur (démarche d’éco-conception) et vous patienterez moins longtemps pour qu’elles se chargent.

Pensez également à bien les nommer car une image qui s’intitule « IMG78290.jpg » ou « Capture d’écran 2023-06-07 à 19.55.28 » ne signifie rien pour Google alors qu’en la nommant correctement avec des mots clés pertinents ça participe aussi au référencement de votre site.
 

7. Relisez-vous pour éviter les fautes

Prenez le temps de vous relire pour corriger les éventuelles fautes d’orthographe ou de frappe.

Des erreurs peuvent nuire à la crédibilité et au caractère professionnel de vos contenus !
 

8. Faites attention au temps

Sur internet vos contenus peuvent être lus n’importe quand, même très loin dans le temps.

Evitez donc d’utiliser le futur et lorsqu’il s’agit du passé précisez si possible la date concernée (pas de « demain » ou « hier » par exemple, sauf s’il s’agit d’une actualité mais dans ce cas précisez en haut ou en bas de votre article « Publié le ../../…. »)
 

9. Pensez accessibilité !

Ecrire pour le web c’est penser à tous les publics potentiels et donc à l’accessibilité ! Et n’oubliez pas, l’accessibilité ne s’adresse pas uniquement aux personnes en situation de handicap (malvoyantes ou autres) mais à tous les individus, celui qui se trouve dans les transports avec une mauvaise connexion, celui qui n’a pas un ordinateur dernier cri, celui qui a temporairement le bras dans le plâtre et peut naviguer moins facilement etc.

Pour rappel la définition de l’accessibilité :

Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les individus, quel que soit leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique ou leurs aptitudes physiques ou mentales.

Autrement dit, respectez au maximum les critères du Référentiel Général d’Amélioration de l’Accessibilité (RGAA) et au minimum le b.a-ba qui vous concerne !
 

10. Et enfin pensez référencement !

Vous n’êtes pas forcément expert en SEO (référencement naturel) mais si vous respectez les principes de base énoncés ici (bien structurer vos pages, être concis et clair, bien nommer vos images, respecter les critères d’accessibilité etc) et que vous utilisez des mots clés pertinents dans vos contenus vous améliorerez déjà la visibilité de votre site sur les moteurs de recherche.

Publié le jeu, 08/06/2023 - 09:46

Nos Partenaires

OVHcloud

OVHcloud Standard Partner

Store Commander

A partir d'une installation Prestashop, les applications
Store Commander font gagner du temps sur la gestion du back office, du catalogue et des commandes.
Beaucoup de temps... !

Vignette

KerAwen

KerAwen propose une solution de logiciel de caisse intégrée à PrestaShop.

Nous avons choisi cette solution pour notre client Paris-Pêche et depuis nous la proposons à nos clients E-Commerce.

Vignette

N'hésitez pas à nous contacter